Navigation | Archive » 2011 » juin

Pages

Catégories

21 juin, 2011

Au bal des promeses

Il est déclaré ouvert le bal des promesses, en sarkoland. Aujourd’hui le président des riches en personne annonce qu’il n’y aura pas de fermeture de classe en 2012 année électorale chacun le sait. Après le manège de Sarko continuera, si par malheur il est réélu. En sarkoland, la scolarité dure une année et selon les ultralibéraux du château, c’est encore trop. Maintenir les gamins dans l’ignorance pour en faire des adultes taillables et corvéables à merci, tel est le but poursuivi par ces serviteurs du capitalisme outrancier. En attendant, pendant qu’ils boivent le champagne au Fouquet et ailleurs, ce sont les gosses qui trinquent. Enfants tués, violés,  abandonnés, enfants victimes et coupables à la fois, nos mômes sont mal partis. Heureusement il existe encore des enseignants dévoués et qui résistent au rouleau compresseur. Ce sont d’ailleurs leurs frères et leurs sœurs en humanité, qui officient là ou on met l’humain au cœur de l’action, c’est-à-dire dans les services publics. Ceux là même qu’il semble très urgent de faire disparaître pour les remplacer par des administrations lointaines et injoignables ou seul comptera le profit. Dans le même temps, les cerveaux phosphorescents de l’UMP, imaginent faire travailler les chômeurs du RSA, au prétexte extraordinaire qu’ils gagneraient plus que le SMIG ! Les mêmes qui n’ont donnés aucun coup de pouce au salaire minimum et qui ont laissés s’envoler les prix. Sans parler des nouveaux impôts et taxes qu’ils rêvent de nous faire payer. Le pire c’est qu’ils prétendent agir pour l’intérêt général alors qu’ils ne convergent que pour le bien de leurs amis. Au bal des promesses, les cavaliers qui croient dur comme fer en leurs chances, sont déjà sur la piste. Mais le carnet de bal est loin d’être rempli.  

Par aalph le 21 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

19 juin, 2011

Primaires socialistes à Sainte-Marie-aux-Mines

DSK, vous vous souvenez, devait être candidat PS à la présidentielle, mais rechignait à passer par la case primaire. Visiblement il n’aimait pas trop non plus passer par la case préliminaire, mais c’est une autre histoire. Donc reste Hollande qui s’est déclaré et qui copine avec Villepin depuis que Chirac a fait de l’humour corrézien. Y’a aussi Aubry qui ne sait pas encore, peut-être, peut-être pas. Ségo est en embuscade, Montebourg s’y voit déjà, Valls va faire valser les étiquettes et Mosco semble mal barré dans la galère. Quelques autres comme Bianco ou Pierret s’étaient donnés partants. Il semble toutefois que tous les canassons ne seront pas sur la ligne de départ. Premier round du pugilat le 9 octobre avec un second tour le 16 si besoin.

Comment ça va marcher ? J’ai cru comprendre qu’il fallait payer un euro et se déclarer de gauche et de se présenter aux bureaux de votes. Pour s’assurer de la régularité des opérations électorales, faudra demander des observateurs indépendants, genre casques blancs de l’ONU pour éviter qu’il y ait plus de bulletins que de votants. Sans oublier la remarque qui tue « Qu’est ce qui va empêcher un électeur de Sarko, ou de mauvais plaisants de venir altérer la sincérité du scrutin. ??? » Question restée sans réponse à ce jour. Et dans la vallée qui organisera cette joyeuse plaisanterie pour laquelle Mitterrand doit se tourner dans sa tombe. Lui qui croyait aux forces de l’esprit, doit trouver que cela commence à suffire le mauvais esprit. Nadine Cosnier ira-t-elle voter, Régine Orsati tiendra-t-elle le bureau de vote de Sainte Croix ? A moins que Fabien Becker n’organise qu’ un seul bureau pour 4 cantons dans l’arrière salle d’un PMU. Tout est possible pour nos socialistes alsaciens qui ont depuis longtemps montré qu’ils étaient capable du pire. Leur ancien chef de file Bockel en est le plus douloureux souvenir. Pour le primate que je suis, les primaires, les vraies c’est le premier tour de l’élection présidentielle le 22 avril 2012. Le reste c’est de la roupie de sansonnet. 

Par aalph le 19 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

13 juin, 2011

Foutage de gueule

Branle bas de combat à la com com du Val d’Argent la semaine passée ; rien ne va plus, les jeux sont fait. Tellure se casse la gueule, faut réparer avec du plastique, nous aurions peut-être du commencer par là. La nouvelle route ne risque pas de commencer avant 2015, dixit le conseiller général qui siège à la com com délégué par lui-même. Que de bonnes nouvelles, nous annonce-t-il le réélu ! TDE vendu aux enchères pour quelques queues de cerises ; dans quelques années un porteur de projet voudra créer une teinturerie à l’ancienne et sera subventionné pour acheter des machines neuves. C’est lassant, comme est lassante cette entreprise installée depuis peu et qui croule déjà parait-il, sous les impayés. Elle avait promis d’embaucher 200 personnes. Une promesse très UMP, c’est pas de sa faute à l’entreprise si elle n’y arrive pas. Elle semble plus apte à passer par la case encaissement que par celle des règlements. Ce n’est pas le cas du Grand Hôtel qui sera proposé au plus offrant vendredi je crois bien. Quand sa propriétaire l’avait racheté, elle avait pris un gérant payé tous les jours avec des chèques emploi service. Au bout de trois jours, ce dernier avait jeté l’éponge. Mais le Grand Hôtel n’a jamais obtenu d’aide de la collectivité, au contraire d’autres entreprises qui sont aidées selon le fait du prince. On se fout quand même un peu de notre gueule. Les habitants s’en rendent compte et cherchent à quitter cette vallée maudite, en témoignent les nombreux panneaux A vendre, affichés un peu partout. Pour certains chômeurs ayant retrouvés du travail à des dizaines de kilomètres de la vallée, cette transhumance est obligatoire. Les rats quittent le navire. Le président de la com com pourra conptempler le marasme dans lequel il nous aura plongés. 

Par aalph le 13 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 juin, 2011

Vélo, hélico

Le monde qui nous entoure cessera-t-il ses étonnements ? Figurez-vous qu’un détenu à la maison d’arrêt du coin a profiter d’une sortie pédagogique en VTT pour se faire la belle. Cela prête à sourire sauf à savoir que le jeune en question 20 ans, avait déjà une dizaine de condamnations au compteur ; ce n’était donc pas un enfant de chœur. Nous connaissons tous des tas de jeunes qui n’ont commis aucun délit et qui se payent leurs VTT eux mêmes en faisant des petits boulots. Une société qui en donne moins aux méritants qu’a ceux qui font des conneries est une société en danger. On ne condamne pas a de la prison ferme des gens pour qu’ils aillent se balader en vélo. D’autres apprentissages mériteraient que l’on s’attarde, remise a niveau scolaire au hasard, leçons de citoyenneté, suivi. On ne met pas non plus la tentation à la porté de ceux qui peuvent être tentés. De grands moyens policiers, dont un hélicoptère ont été utilisé pour retrouver le fugitif. Cela fini par faire cher le voyage. Surtout que c’est la police municipale, celle qui mérite le nom de police de proximité, qui sachant ou se réfugierait l’évadé, l’a topé du coté de chez sa petite amie. La presse n’a pas précisée si on avait récupéré le VTT.

  

La police de proximité c’est celle qui a été supprimée par Sarko. Dans cette affaire on voit bien que la connaissance du terrain est un atout majeur. Rapidité, efficacité, discrétion, voilà comment doivent travailler les services. Sinon c’est spectacle et plan de communication. Ha la belle fête que nous avons eux avec cet énorme bruit d’hélico au dessus de notre petite ville, il ne manquait qu’un karcher… Bon le jeune a pris 4 mois. De plus. Et nous avons vu s’envoler une promesse de Sarkozy. Une de plus.        

Par aalph le 9 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

6 juin, 2011

A foire-fouille écolo chic

756831747398964711123091436220551483081256n.jpg

Je suis donc allé jeudi de l’Ascension à la foire éco-bio de Colmar, le rendez-vous à ne pas manquer pour les écolos de tout poil. Valait mieux aller à vélo, plutôt qu’en auto, car en vélo il y avait une réduc sur l’entrée, 5 euros au lieu de 6 pour les motorisés y compris ceux qui roulent électrique. Comme en Alsace ont aime bien manger, la visite commence par une énorme tente remplie de restaurants et de queues en tout genre pour accéder à la saine cuisine. Le concombre encore suspecté ce jeudi, mais blanchi depuis, ne semble pas troubler les convives. Mais pour moi trop de bruit et trop d’attente pour mes envies végétariennes. Un tour dans les stands ou les marchands de pinards, bio forcément bio, tiennent le haut du pavé, avec dégustations à la clé. Non merci, il est trop tôt, je ne ferai pas partie des écolos du goulot. Reste d’autres marchands de produits en tous genres, vendus plus cher que chez Brico, label oblige. Et  puis de rares militants, défendant leur cause avec plus ou moins de conviction. Cette année ce sont les anti-nucléaires qui sont à la fête, dans la veine actualité . Quelques pièces pour les bonnes œuvres, faucheurs anti OGN, militants de Greenpeace, qui n’ont pas l’air d’avoir entendu parler du gaz de schiste, mais proposent l’adhésion à leur mouvement. Et puis en ressortant, toujours l’attente aux buvettes, alors repartir et s’arrêter au mac-bio.  

  

  

Par aalph le 6 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...