Navigation | Pédalo dans la semoule

Pages

Catégories

Pédalo dans la semoule

3168842943842339185751000004100284321067987229300171n.jpg

Quand les écolos et les socialos sont en bateau, c’est rigolo. L’accord à minima qu’ils ont conclu hier l’a été par Duflot et Aubry, leader de leurs partis, sur le dos des candidats Hollande et Joly. Surtout Joly. Car on suppose bien que Hollande a mis son nez là dedans et les pieds dans le plat avec. La candidate verte de rage, n’a plus qu’a avaler la couleuvre. Une de plus, lorsque l’ont voit les sondages dans lesquels elle est à la ramasse et un PS qui aimerait bien la voir renoncer et tout ceci sur une musique déjà entendue dans notre vallée au moment des dernières cantonales, il ne faut pas qu’il y ait trop de candidats. Nous avons vu le résultat, la moitié des électeurs ne se sont pas dérangés et le plus mauvais a gagné. Sacrés socialos qui vendent la peau de l’ours (des Pyrénées) et se partagent les morceaux avec des circonscriptions gagnables, enfin s’ils gagnent, car les snipers de la droite populaire qui n’est pas populaire du tout et plutôt d’extrême droite que de droite sont aux aguets et tirent sur tout ce qui bouge afin d’attirer les électeurs de Le Pen fille. Celle là même qui tente d’attirer la classe ouvrière et sa masse de chômeurs honnêtes à voter pour elle. C’est grand guignol. Pendant ce temps à l’Elysée, ou le locataire aimerait bien renouveler son bail, on propose un boulot de 7h par semaine aux allocataires des minima sociaux, payé 130 euros, par mois bien sur. Quel boulot ? on n’en sait rien. Comment on y va ? on ne sait pas non plus. Mais, sauf a bosser en bas de chez soi il faudra bien dépenser la moitié de 130 euros pour allez au turbin. Nos populaires proclamés, une manie non ?, n’y ont sans doute pas pensé. Et je vais arrêter de les prendre pour des billes, bien sur que si qu’ils y ont pensé, mais leurs propositions n’ont pour seul but que d’éloigner les regards des vrais problèmes, particulièrement du problème des licenciements boursiers, des patrons voyous, des videurs de bourses. Et les journalistes de relayer ces inepties, au lieu d’informer sur les avantages et les inconvénients de ses propositions. Il est grand temps que tout cela cesse, comme il est temps que cesse les plans de rigueurs qui font fuir la croissance, à peine le deuxième en moins de trois mois annoncé, on évoque un troisième quinze jours plus tard, preuve que les deux premiers ont été rédigés sur une nappe en papier d’un bistrot fréquenté par des personnages sans inspiration. Les économies annoncées rapportent moins que ce qu’elles coûtent, voilà tout. Pendant ce temps écolos et socialos font du pédalo en rêvant de leurs prochains ministères, de leur prochaine assemblée et observent un silence consternant, le candidat Hollande refuse même de débattre avec la vraie gauche, c’est navrant.

                      

Par aalph le 16 novembre, 2011 dans Non classé

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...