Navigation | Archive » 2011 » décembre

Pages

Catégories

29 décembre, 2011

La vallée des couleuvres

Le regretté Daniel Benoit, me disait qu’il constatait chaque jour davantage la paupérisation de la vallée, que cela soit celle des gens mais aussi celle,  des idées. Dans quelques jours, cela fera trois ans qu’il nous a quitté et j’avoue qu’il me manque encore. C’est donc en pensant à lui, que je démarre le bilan d’une année calamiteuse à plus d’un titre. Beaucoup d’entres vous me reprochent de trop parler de politique nationale et déclarent préférer les petits potins de la vallée. Les petits potins font parfois davantage de bruit que les autres et c’est ainsi que d’élections cantonales en conflit social, que de grogne des parents d’élèves et de départ de la bourse aux minéraux, avec pour finir un crime sordide et le rapport de la cour régionale des comptes, notre petite vallée si tranquille, s’est retrouvée dans le tourbillon qui agite le continent. Nos hommes et femmes politiques, la plupart empreints d’idéologies fumeuses et dépassées, se sont retrouvés devant le mur de leurs contradictions. Au niveau local, notre « très chère » communauté de communes, que l’on nous avait vendue jadis comme « THE » solution permettant de réaliser des économies, s’est avérée être un gouffre à pognon, dont chacun peut mesurer l’ampleur. Feu vert pour des entreprises pour lesquelles, il n’était pas besoin d’être grand clerc, pour deviner qu’elles n’étaient pas viables, projets touristiques sans communication, vide sidéral des idées et cerise sur le gâteau, création d’un nouvel impôt local, le tout sans augmentations de salaires, le piège de la récession est là et commencent a refermer ses mâchoires sur des citoyens à la recherche de moyens de s’en sortir, qui savent bien qu’ils ne peuvent jouer que sur la dépense. Nous sommes donc entrés dans une nouvelle erre, celle du dépenser moins pour avoir moins. Le non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite, c’est du pouvoir d’achat en moins et des commerçants qui ferment. Moins d’enseignants dans les écoles, c’est l’avenir de nos enfants qui est menacé. Moins de gendarmes et de policiers c’est l’insécurité qui règne, particulièrement pour ces personnels, les premiers exposés. Moins de remboursement des soins, c’est des personnes qui renoncent à se faire soigner et mettent en péril leur santé et celle des autres. Notre système a fait son temps, il est usé jusqu’à la corde, quoiqu’en disent nos élus qui répètent inlassablement les éléments de langage distribués par des officines qui en font métier. Ils tentent de nous faire avaler des couleuvres, mais il semble que leur petite musique ne fonctionne plus. Néanmoins il serait vain de pronostiquer l’effondrement et ceux qui sont aujourd’hui aux manettes pourraient bien y rester encore l’an prochain. En politique, il arrive souvent que le plus mauvais l’emporte, comme cela c’est vu dans notre vallée au printemps dernier.

Par aalph le 29 décembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 décembre, 2011

Tellure de la feuille d’impôt !

Le rapport de Cour Règionale des comptes est disponible :

http://www.ccomptes.fr/fr/CRC01/documents/Avis/ALA11-04.pdf

Par aalph le 9 décembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

4 décembre, 2011

Nos pépetes et nos pépites

50 000 euros, vous en voulez ? Allez donc travailler à la communauté de communes ou bien dans un ses satellites EPIC ou SEM et vous avez toutes le chances de passer par la case prud’hommes et d’empocher un petit pactole, surtout si vos actions ont fondues au soleil de la crise. 50 000 par ici , 40 000 par là, 80 000 ailleurs, c’est la fête au village. A part ça, y’a pas de pognon pour embaucher un enseignant aux Lucioles, y’a pas de fric pour augmenter les salaires, y’a pas de flouze pour donner plus de 7h de boulot aux allocataires du RSA et y’a de l’oseille que pour nos poubelles qui viennent de prendre 2%, mais avec ça, nous avons un calendrier et l’opérateur prépare sa java annuelle. Mais si voulez de l’argent dans le Val du même nom, vous pouvez créer une entreprise qui ne connaîtra pas la crise, puisque vous n’y mettrez pas un sou, laisserez des dettes chez tous les commerçants et les prestataires, qui auront les plus grandes difficultés à s’en remettre en attendant la prochaine avanie, le prochain homme providentiel parlant bien et prétendant sauver le Val du marasme, qui l’y replongera de plus belle peu de temps plus tard. Mais sait-on jamais, si ça tourne on pourra toujours partir en prétextant les problèmes d’accès ou de sécurité.

  

Notre réalité, c’est que notre territoire et son organisation ne sont pas adapté, que la plupart de nos élus sont crédules où inefficaces. La politique de l’intercommunalité doit être revue de fond en comble ; pour commencer s’attacher les services d’un avocat devrait permettre aux pigeons que nous sommes de ne pas trop se faire plumer. Il faut également de toute urgence développer l’intelligence économique afin d’être demandeur d’activités et ne plus subir n’importe quel projet, faute de mieux. Quelques Abraracourcix s’y emploient. Aidons les donc.    

Par aalph le 4 décembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

1 décembre, 2011

Joujoux partout

livepreview.jpg

Y’a des joujoux partout en cette période de l’Avent et de l’approche de la jolie fête de Noël, où les enfants sont rois. Du plus grand des hyper à la plus petite supérette, ils proposent des boites contenant des jouets Qui a-t-il dans ses boites, comment ça marche et surtout à quels enfants cela s’adresse, voilà des questions auxquelles parents et grands-parents auront bien de la peine pour avoir des réponses. Coincés entre petits pois, fromage à tartiner et rayon bonbons, le coté éducatif, ludique, créatif, à développer chez nos enfants ne sera pas évoqué par des caissières débordées. Reste que plus encore qu’ailleurs, le monde du jeu et du jouet est trop important pour être laissé à amateurs pour lesquels le seul enjeu qui compte est celui du chiffre d’affaire. Car il n’ont pas même l’excuse de pratiquer des prix bas, la plupart des indépendants ont des tarifs équivalents, particulièrement dans le jouet en bois, qui traversera une et peut-être deux générations. C’est ce créneau que nous avons choisi, fort de nos expériences et de notre savoir-faire. Passez donc nous voir à Sainte-Marie-aux-Mines, nous vous montreront ce que les boites contiennent et comment vos enfants pourront jouer avec et passer un Noël enchanteur. 

  

Espace Internet en cours : 

http://www.123siteweb.fr/jeuxetjouetsduvaldargent 

  

Par aalph le 1 décembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...