Navigation | Archive » 2012 » janvier

Pages

Catégories

31 janvier, 2012

L’Allemagne, ce n’est pas le pays d’Amélie Poulain

Je rentre d’ Allemagne, le pays ou tout va bien, enfin il le croit, le petit bonhomme qui squatte les plateaux télé, les dimanches quand ça caille dehors et que les SDF s’en vont vers… pas pire de toute façon. C’est pas loin de chez moi, le pays là, de l’autre coté du fleuve ; y’a un pont et puis on y est. Dans tous les villages des commerces et des supers marchés, et vu le nombre de voitures immatriculées en France, on y fait des affaires, entendez par là que la vie y est moins chère et que mes compatriotes y ont un meilleur pouvoir d’achat. Et en plus les salaires sont meilleurs, puisque beaucoup de gens y travaillent. Moins qu’avant dit-on. Mais avant c’était les allemands qui venaient faire leurs courses en Alsace. Que la France soit devenue plus chère que l’Allemagne, n’est pas le moindre des paradoxes de la politique menée par Sarko et les siens depuis 2002 et cela même alors que les salaires sont plus bas chez nous. Evidemment nous n’avons pas encore le petit boulot payé un euro par jour mais si petit bonhomme il repasse, parions qu’il fera sienne cette idée scélérate, au nom sans doute d’un alignement de nos pays. Alignement, selon moi impossible, car nos cultures sont trop différentes pour que nous puissions faire pareil l’un que l’autre. Et puis il suffirait d’une querelle d’allemands, pour que nos deux patries entre en ébullition, reprennent les fusils et creusent des tranchées. Dans leur fort intérieur les français et surtout les alsaciens n’ont pas oubliés les trois guerres franco-allemandes, dont celle de 14-18 qui fut de loin là plus sanguinaire. Et puis l’ombre de l’holocauste… Bien entendu il faut tourner la page de ce passé que l’on espère révolu, mais quand la page pèse trois tonnes elle plus longue à tourner. L’obsession avec laquelle les UMP veulent nous faire passer le pays du voisin, pour celui d’Amélie Poulain est bien entendu suspecte, d’autant plus qu’ils ne connaissent de ce dernier que des châteaux, des limousines, des réceptions et des aéroports. Cela me fait penser qu’ils ne connaissent guère plus du leur, enfin du notre, car de chaque coté du Rhin, il y a leur pays et puis il y le notre. C’est pas pareil.

Par aalph le 31 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

L’image du moment

L'image du moment achat1-300x205

Par aalph le 31 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

30 janvier, 2012

Courage fuyons

Le président sur 8 chaînes de télé à la fois, et j’ai trouvé moyen de le zapper tout de même en allant dîner avec des amis. De toutes façon on en parle et on en reparle comme déjà avant qu’il cause ou plutôt qu’il sarkocause. La TVA à + 1.6% était annoncée par des fuites organisées. Rien donc d’intéressant à suivre sur les écrans. J’ai été courageux de ne pas suivre cet insipide catalogue, qui relevait davantage d’un programme de candidat que d’un président en fin de mandat. Il a dit le contraire de ce qu’il avait dit avant, qui était déjà le contraire d’avant, et le contraire du contraire, c’est pas grand chose. Bref il faut serrer les coudes, comme dit notre député sortant également. J’ai l’impression qu’il faille, à la fois se serrer la ceinture et baisser le pantalon, ce qui est contradictoire et si en plus il faut serrer les coudes, le député m’expliquera comment faut faire. Pour en revenir au gars Sarko, c’est vrai qu’il est courageux, ou plutôt inconscient des difficultés du peuple, je parle des gens qui comptent chacun de leurs euros, pour lesquels la fin du mois commence le 10 et dont le porte monnaie est une bourse plate. Celui dont on attendait hier soir qu’il déclare sa candidature de rupture avec lui même, mais qui ferait probablement mieux d’aller planter des choux, celui qui nous avait bien eu avec le pouvoir d’achat et le tristement célèbre travailler plus gagner plus. Savez  vous que les employés qui ont fait des heures supplémentaires détaxées, ont gagné en moyenne 400 euros de plus par an ? Et à l’UMP les pitts bulls que l’on envoie sur les plateaux n’ont pas honte d’annoncer ces 33 euros de plus par mois. Ces gens sont sans vergogne. Heureusement il y a l’écologie et dans ma belle vallée nous sommes très pointu, on gagne même des prix pour ça, avec l’ancien socialiste devenu UMP et écolo pur vert, le conseiller municipal chargé du dossier, qui veut nous mettre des éoliennes individuelles tout partout alors que les antennes de toits sont toutes retirées. Des projets pour les plus riches, qui auraient du être menés à bien du temps ou ce monsieur était président de l’office d’HLM. Mais cela serait dommage de faire faire des économies aux plus pauvres ; ils pourraient revendiquer l’installation de toilettes sèches pour économiser de l’eau ou encore des transports en commun plus fréquents dans une intercommunalité entre nos deux communes principales qui sont, depuis la construction d’un lotissement HLM totalement imbriquées. Mais c’est cela l’écologie, pour les uns manger bio, pour les autres la mal-bouffe, j’en fini là ; faut que j’aille au Printania.

Par aalph le 30 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

18 janvier, 2012

Pamiers

Pamiers en Ariège, cette petite manifestation syndicale à été dispersée à coup de grenades lacrymogènes en marge d’un déplacement du monarque locataire de l’Elysée. Décidémment le roi est nu, il ne supporte plus la moindre contradiction, il est temps qu’il s’en aille §Pamiers P1010970-300x225

Par aalph le 18 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

16 janvier, 2012

C’était vendredi 13

Les innombrables sommets de la dernière chance entre le gars Sarko et la fille Merkel, n’y auront rien changé. Une agence de notation vient en ce vendredi 13 de dégrader le triple A en double A. Mais aujourd’hui une autre agence vient de confirmer le triple A. Nous savions déjà que c’était grand guignol ces agences là, mais cela devient du grand n’importe quoi. Et s’il faut attribuer des notes pourquoi ne pas le faire au niveau local avec notre chère communauté de commune dont rien ne saurait troubler la frénésie dépensière, pas même le rapport de la cour régionale des comptes, dont il semble que nos délégués n’ait que faire. Ils se désolent d’avoir perdu la taxe professionnelle, supprimée par Sarkozy, mais comme il n’y plus d’entreprise pour la payer… On voit dans cette affaire la grandeur politique de notre pays, on supprime une taxe pour une meilleure compétitivité des entreprises, mais comme le mal est plus grand, elles mettent la clé sous la porte. Et à l’autre bout de la chaîne de petits élus empêtrés avec des sujets qu’ils ne maîtrisent pas, trouvent des solutions dont ils ne mesurent pas ni les tenants ni les aboutissants. Le seul résultat visible c’est que la pauvreté gagne du terrain. Et la colère populaire commence a se faire entendre ; Marine aussi gagne du terrain ce qui est un peu incroyable dans un canton montagnard, sérieusement celle qui veut passer la retraite à 65 ans et qui n’a aucune idée de ce qu’est l’augmentation du SMIG et ce que sont les minima sociaux fait un tabac dans notre vallée. Que fait donc notre conseiller général qui avait apporté sa signature à papa Le Pen en 2007 et qui est depuis le chien fidèle de Christ et Buttner ? Ne pourrait-il pas expliquer que les idées de Marine sont nocives pour la vallée ? Il y bien des raisons de s’indigner par chez nous plus qu’ailleurs même si le mot est un peu galvaudé. Il faudrait déjà arrêter de laisser les autres décider et faire à notre place. Une révolution citoyenne est en marche pour que le peuple prenne en main son destin, comme ici à Sainte-Marie-aux-Mines ou des centaines de personnes sont mobilisées pour le maintien de la bourse aux minéraux que veulent nous voler des organisateurs sans scrupules. On ne laissera pas faire.

Par aalph le 16 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

8 janvier, 2012

Un grand pas en avant

Changement de décor, mais pas de lieu pour la cérémonie des vœux de Sainte-Marie-aux-Mines. Accueil par de jeunes gens, chaises disposées comme au spectacle, drapeaux allemand et français, immense sapin de Noël, trio jazz et Claude Abel, le maire plaçant les gens qui hésitent à s’asseoir, un petit air de fête en somme. Le propos commence avec le petit tour du monde de notre maire, évoquant pèle mêle les événements du monde, du pays, de la ville enfin. C’est évidemment au moment ou il parlera de la bourse aux minéraux, qu’il sera le plus écouté en déclarant que bon nombre d’exposants ont exprimés leur attachement à la vallée. Rappelant l’indignation des habitants, devant l’attitude cavalière et la décision précipitée des organisateurs d Euro Minéral, le maire a déclaré persona non grata, ceux qui prennent des positions insultantes pour la ville. Il n’en fut que davantage applaudit. Les allemands de notre villes jumelée, sont venus avec leurs bretzels géants, une affaire d’habitude et un mot de la maire de Bruschal, cité en allemand par Claude Abel. Contentons nous de la traduction : « Beaucoup de petites gens, dans beaucoup de petits endroits, qui font beaucoup de petits pas, peuvent changer le visage du monde » C’est joli, mais il faut déjà marcher dans le même sens et c’est un peu comme le PMU, on peut gagner si on joue. Dans notre vallée, 500 personnes se sont inscrites à l’association pour le maintien de la bourse dans nos murs. C’est beaucoup de petites gens qui ont fait un grand pas dans le même sens. Et en plus ça va marcher ! Bonne année la vallée et n’oublions pas : en 2012, un meilleur président.

Par aalph le 8 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Ou sont les fans ?

L’époque est au changement. C’est dans décor et une disposition de salle renouvelée que la municipalité de Sainte-Croix-aux-Mines, présentait ses vœux, comme chaque premier dimanche de l’année. Protocole respecté avec un discours très attendu de madame la maire, qui avait prévenu que celui-ci durerait environ 25 minutes. Analyse, bilan et perspectives étaient au menu des propos d’Agnès Henrichs et l’oratrice n’a pas ennuyé son public. Après une analyse judicieuse de la situation du pays et de ses habitants pris dans le tourbillon du renchérissement du coût de la vie et des salaires qui stagnent, la maire s’est interrogée sur l’opportunité du salaire maximum et dénoncée une France à deux vitesses. Sur le rôle de la commune et de ses investissements obligatoires, il a été déploré le désengagement de l’Etat, qui aide de moins en moins les communes rurales. Abondant en exemple sur ce qu’il est dorénavant difficile à réaliser, comme la rénovation des douches d’un équipement sportif ou la toiture d’une école et affirmant que désormais les seuls projets aidés sont ceux portés par l’intercommunalité, la critique d’une situation ubuesque s’est poursuivie. Néanmoins le territoire a quelques raisons d’espérer, la reprise de Géprom, les multiples talents qui éclosent en vallée, l’annonce par le député Christ du déblocage de la situation du dossier de la RN59, devraient adoucir ce sombre tableau. Les 25 minutes se sont terminées avec l’envie pour Agnès Henrichs d’échanger une dizaine de « prophètes de malheur » contre plusieurs dizaines de « fans du Val d’Argent ». Très bonne idée, mais qui ne peut se réaliser que dans une clarté, à laquelle seule (ou presque) la première dame de Sainte-Croix-aux-Mines, nous a habituée. Ensuite, il y eu la remise des prix des maisons illuminées pour Noël et c’est de saison, la traditionnelle galette des rois sous la musique de la Concordia. A l’année prochaine, avec un meilleur président !  

Par aalph le 8 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

7 janvier, 2012

Jack Lang à Saint-Dié

Jack Lang à Saint-Dié imagesCAV6X68B

Que faire du dernier des dinosaures ? Jack Lang était donné partant partout mais surtout partout partant. Après Blois, le Pas-de-Calais le voici qui débarque à Saint-Dié de l’autre coté du tunnel, dans l’ancienne circonscription de Pierret. Rassurons nos voisins vosgiens, il paraît qu’il connaît déjà la place. La Place des Vosges bien entendu.

 

Par aalph le 7 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

4 janvier, 2012

Sale t…emps

J’aurai bien sur beaucoup aimé commenter la campagne électorale de 2012 ; mais dans le tourbillon des informations et des incidents, auxquels il faut ajouter des infos sur l’incident et des incidents sur l’info, même les professionnels les plus aguerris n’y trouvent pas leurs petits. Ils font des déclarations qu’ils contredisent le lendemain. Il n’y a plus de temps pour la réflexion et encore moins pour l’analyse. La tempête médiatique déclenchée par le président et son parti depuis déjà des années, avec l’aide s cellules de basses besognes ont confisqué le débat. Aujourd’hui il ne fait pas bon être un « sale mec », comme il ne fallait pas être un « pauvre con » il y a peu. Que ces gens viennent aujourd’hui donner des leçons de politesse est vraiment sidérant, tant ils ont tant abaissé le niveau par leurs déclarations péremptoires, d’une mauvaise foi sans limite et changeant d’avis au gré des sondages ou des humeurs. Ils ont donnés le tournis à la France, désorganisés les services à la population, l’école, la santé, l’emploi. Ils ont augmenté les tarifs d’a peu près tout, en refusant de donner le moindre coup de pouce au smig et allant jusqu’à baisser les minima sociaux, au prétexte fumeux d’une crise qu’ils ont provoqués eux-mêmes, pour garder une notation attribuée par des agences, c’est à dire deux types qui donnent un avis, dont personne ne sait s’il est exact ou pas. Ils ont mis le pays en faillite et s’apprêtent à finir leur sinistre besogne dès leur réélection possible. Non je ne commenterai pas les peaux de bananes et autres boules puantes qui vont marquer cette campagne et de son candidat non déclaré pour l’instant. Le débat mérite mieux que l’agitation réelle de l’un ou de la mollesse supposée de l’autre. Les alternatives se précisent avec d’autres candidats. Il est temps d’oser le changement, le vrai.

Par aalph le 4 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

2 janvier, 2012

Parce que nous le valons bien

La plupart des gens que je côtoie, se désolent de la situation de notre belle vallée. Ils étaient pourtant persuadés que les choses allaient s’arranger et puis ils voient bien que c’est de pis en pis. Beaucoup ont voté pour Sarkozy et Christ en 2007 certain qu’ils avaient trouvé l’équipage qu’il fallait au pays. Leur déception est proportionnellement à la hauteur du fol espoir qu’ils avaient eu cette année là. Depuis cette déception s’est transformé en total rejet, car rien n’a été fait dans le bon sens. Toutes les réformes mise en place avec une incroyable frénésie et une précipitation d’amateur, ont fait de la France un champs de ruines ou plus rien ne fonctionne de façon normale. Dans notre riante cité ou la vie n’était pas rose, cette dernière est devenue grise. Si il y a une dizaine d’années nous avions nos pauvres ceux-ci se sont transformés en une légion de miséreux errant dans nos rues et nos quartiers. Cette intense précarité met à mal une économie déjà fragile.

Et pourtant ce ne sont pas les talents qui manquent ici comme ailleurs. La plupart des gens qui entrent dans les dispositifs, n’arrivent pas à en sortir et méritent mieux qu’une situation infamante, faite de bouts de ficelles et de bidouillages. En plus ils sont montrés du doigt par des décideurs aux têtes de premier de la classe qui portent des costards à 3000 euros et des godasses à 500. Ceux qui décident on ne sait par quel miracle d’emmener la bourse aux minéraux à Colmar, ceux qui veulent que les nantis du social aillent bosser 7 heures par semaine pour des clopinettes, ceux qui augmentent les impôts pour les classes moyennes et les baissent pour les plus fortunés. Nous valons mieux que cette précarité dans laquelle ils nous confinent. En 2012, nous utiliseront nos bulletins de vote pour dire halte à la misère en sachant qu’il nous faut d’ores et déjà inventer des systèmes alternatifs de solidarité. Nous avons les moyens de remettre l’imagination au pouvoir car nous valons mieux que ce qu’ils proposent. L’année sera belle.

 

Par aalph le 2 janvier, 2012 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...