Navigation | C’était vendredi 13

Pages

Catégories

C’était vendredi 13

Les innombrables sommets de la dernière chance entre le gars Sarko et la fille Merkel, n’y auront rien changé. Une agence de notation vient en ce vendredi 13 de dégrader le triple A en double A. Mais aujourd’hui une autre agence vient de confirmer le triple A. Nous savions déjà que c’était grand guignol ces agences là, mais cela devient du grand n’importe quoi. Et s’il faut attribuer des notes pourquoi ne pas le faire au niveau local avec notre chère communauté de commune dont rien ne saurait troubler la frénésie dépensière, pas même le rapport de la cour régionale des comptes, dont il semble que nos délégués n’ait que faire. Ils se désolent d’avoir perdu la taxe professionnelle, supprimée par Sarkozy, mais comme il n’y plus d’entreprise pour la payer… On voit dans cette affaire la grandeur politique de notre pays, on supprime une taxe pour une meilleure compétitivité des entreprises, mais comme le mal est plus grand, elles mettent la clé sous la porte. Et à l’autre bout de la chaîne de petits élus empêtrés avec des sujets qu’ils ne maîtrisent pas, trouvent des solutions dont ils ne mesurent pas ni les tenants ni les aboutissants. Le seul résultat visible c’est que la pauvreté gagne du terrain. Et la colère populaire commence a se faire entendre ; Marine aussi gagne du terrain ce qui est un peu incroyable dans un canton montagnard, sérieusement celle qui veut passer la retraite à 65 ans et qui n’a aucune idée de ce qu’est l’augmentation du SMIG et ce que sont les minima sociaux fait un tabac dans notre vallée. Que fait donc notre conseiller général qui avait apporté sa signature à papa Le Pen en 2007 et qui est depuis le chien fidèle de Christ et Buttner ? Ne pourrait-il pas expliquer que les idées de Marine sont nocives pour la vallée ? Il y bien des raisons de s’indigner par chez nous plus qu’ailleurs même si le mot est un peu galvaudé. Il faudrait déjà arrêter de laisser les autres décider et faire à notre place. Une révolution citoyenne est en marche pour que le peuple prenne en main son destin, comme ici à Sainte-Marie-aux-Mines ou des centaines de personnes sont mobilisées pour le maintien de la bourse aux minéraux que veulent nous voler des organisateurs sans scrupules. On ne laissera pas faire.

Par aalph le 16 janvier, 2012 dans Non classé

Laisser un commentaire

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...