Navigation | Gros jeu

Pages

Catégories

Gros jeu

Gros jeu 427428_274717975932396_100001825866502_638465_2084598500_n-230x300La candidature du président sortant, est tout sauf un événement. Jusqu’au soir du premier tour nous allons avoir droit au festival de promesses les plus incroyables les unes que les autres. Une des dernières en date, le recours au référendum. Demander l’avis du peuple est toujours une bonne idée, mais cet outil est entre les mains du président que rien n’oblige à réaliser. Et lorsque l’on se souvient des derniers référendums… Se représenter devant les français, voilà une étape dont le sortant se serait bien passé. N’avait-il pas voulu rester à la présidence de l’Europe lorsque le semestre français avait expiré ? En voilà un qui ne doute de rien, surtout pas de son génie auto-proclamé avec son air content de lui, tel un gamin qui rigole en imaginant les sales coups qu’il va commettre. Si le sortant joue gros jeu pour lui -même, c’est surtout le pays qui va être confronté à lui même, grosso modo continuer l’entreprise de démolition systématique entreprise depuis 10 ans, dont 5 années sous la présidence du locataire de l’Elysée, ou une gestion plus respectueuse des gens et des traditions qui ont fait rayonner la France. Notre pays doit redevenir le phare qu’il était jadis et selon la presse étrangère ce n’est pas avec le sortant que nous sortirons de l’obscurité. Les français, qui vivent avec l’angoisse de perdre ce qu’ils possèdent, leur travail, leur argent, leur vie même, comprendront les enjeux auxquels ils sont confrontés.

 

Par aalph le 17 février, 2012 dans Non classé

Laisser un commentaire

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...