Navigation | Philippe Aalberg, l'humain d'abord !

Pages

Catégories

29 septembre, 2011

C’est cher, la com’com

imagercaxxq456deligneempruntstoxiquessmall.jpg

Initialement prévue pour faire des économies d’échelle, la com’com n’en finit plus de sombrer dans les méandres des finances. Poubelles les plus chères de France, Tellure en déconfiture sauf les jours de pluie, entreprise aidée pour en couler d’autres, société d’économie mixte perfusée au-delà du raisonnable, procès perdus en prud’homme, on en passe du coté des frasques et des meilleures. Evidement pour pallier à une hasardeuse gestion, on crée un nouvel impôt qui coûtera entre 3 et 10 euros aux contribuables du territoire, selon les déclarations du président, sommes mensualisées bien sur, pour mieux faire passer la pilule. Cela fait plutôt 36 à 120 euros par an, argent avec lequel les contribuables auraient pu se payer quelques douceurs dans les commerces locaux. Mais la situation du petit commerce, celle des petits propriétaires qui ne peuvent plus rentrer les loyers et celle de la masse, chaque jour plus nombreuse, des gens vivants sous le seuil de pauvreté, ne semble guère émouvoir du coté de la Villa. Il fallait voir ses messieurs tranquilles se balader au dernier carrefour du patchwork. Souvent solitaires, mais le plus souvent condescendants, ils battaient le pavé. Pas tous évidemment, les humanistes ui ne sont pas légion, prenaient le temps de la conversation. Le couple le plus cocasse étant le conseiller général pratiquement bras dessus bras dessous avec le conseiller municipal délégué à la com’com. Ils en avaient des choses à se raconter. Peut-être parlaient-il de l’emprunt toxique contracté par la Villa depuis 2007, pour un montant de presque trois millions cinq cent milles euros et dont la fin est prévue en 2026 avec 434 000 d’intérêts. Le tout auprès de la Banque Royale d’Ecosse. C’est vrai que dans la vallée, l’écossais ont connaît, enfin on connaissait. Et puisque bientôt nous serons contraints de faire pousser des haricots sur nos balcons, en attendant les rutabagas et les topinambours (bio forcément bio) nous pourrons réapprendre à écosser.  

A lire : le blog de Denis Petit 

Par aalph le 29 septembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

23 septembre, 2011

Fautes morales

Absent de son procès pour cause de mémoire perdue, Chirac nie toute faute morale. On  est heureux de voir que sa santé s’améliore, tout comme on est ravi que l’ancien président trouve du coté du parquet d’ardents défenseurs. C’est pourtant ce même parquet qui l’a fait citer à comparaître. Parions sur un verdict clément voire une relaxe, tout comme Villepin il y a quelques jours, lorsqu’il a échappé au croc de boucher promis par Sarkozy en personne.

DSK lui, concède une faute morale. Il est vrai que c’est un minimum pour un homme qui rencontre une femme et termine son affaire 9 minutes plus tard, après avoir recueilli son consentement (jolie expression entendue sur une radio périphérique). Il est vrai que si un crime devient faute morale, des emplois fictifs ne deviennent rien du tout et une étrange histoire de barbouzes falsifiant des listings  n’existe même pas. Ainsi vont les mœurs d’une caste politique intouchable.   

Des employés qui chipent leurs employeurs, c’est, sans être normal, une action d’une triste banalité. Que trois personnes se soient fait choper à cette pratique dans une entreprise du territoire, ne mérite pourtant pas, la corde. On se demande pourquoi cette info de chien écrasé est parue dans la presse locale. Cela me choque d’autant plus que j’avais acheté à cette entreprise cinq produits identiques estampillés garantis de longues années. Au déballage, l’un d’entre eux m’a pété entre les doigts, révélant un vice caché évident. Retournant le rapporter, deux heures après l’avoir payé, il me fut répondu que la garantie ne s’appliquait pas en cas et que je n’avais plus qu’a jeter ce truc inutile à la poubelle. La jaune ou la grise ? Jetez-donc vous-même ! Que c’est beau les nouveaux entrepreneurs, prompt à faire la morale mais ne rien assumer.   

Par aalph le 23 septembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

14 septembre, 2011

Anosognosie

Une maladie que personne ne connaît, empêche Chirac d’assister à son procès. C’est une maladie qui trouble la mémoire. Mais l’ancien président va mieux, il se souvient de ne pas avoir reçu des valises de dollars venues d’Afrique Noire. Beaucoup de français estiment qu’il faut foutre la paix à ce pauvre vieux. Les mêmes qui réclament de la prison ferme pour les petits délinquants n’en sont pas à une contradiction près. Sarkozy qui se gaussait de Royal en 2007 et sa très controversée  proposition d’encadrement militaire des jeunes à problèmes, vient de reprendre cette idée à son compte. Pourquoi ne pas rétablir le service militaire ? On se souvient du ministre de l’Intérieur, outré de la proposition d’un élu écolo de banlieue, d’appeler l’armée à la rescousse. Il faut voir dans cette posture, l’aveu d’un échec, un de plus, mais surtout alors que le président avait son cheval de bataille de la sécurité, la grande débandade de ce fier à bras. La relaxe ce jour de Villepin dans l’affaire Clearstream démontre une fois encore l’inopportunité  des déclarations fracassantes, contradictoires et fluctuantes auxquelles nous a habitué le locataire de l’Elysée. A gauche, enfin je veux dire au PS, on est en pleine primaires. Celles-ci sont  présentées comme une nouveauté. Au PS aussi in souffre d’anosognosie. Il y eu des primaires par le passé, Emmanuelli contre Jospin en 95, DSK, Fabius, Ségo en 2007… En 2011 c’est le gars Hollande qui est en tête dans les sondages et les cinq autres loin derrière. Les socialistes demandent aux Français de les départager. Ils n’arrivent pas a se mettre d’accord entre eux. Les militants sont bien déconfits. Comme tout cela est loin de la souffrance des gens, des malades qui attendent six mois avant d’obtenir une réponse de la Maison du Handicap (encore une réforme Sarko) des chômeurs qui font le siège de Pôle Emploi, de ceux qui subissent la loi des patrons voyous et les projets loufoques des petits élus. Dans le plan d’austérité de Fillon (ça lui va bien l’austérité) on a rigolé de l’augmentation de TVA sur les sodas et les parcs d’attraction. Mais le scandale de ce plan est passé comme une lettre à la poste, une taxe sur les mutuelles, qui va augmenter nos dépenses de santé. Reste à regarder la télé, c’est si bien les programmes depuis qu’un certain Sarko a fait une réforme.   

Par aalph le 14 septembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

12 septembre, 2011

Fabien Becker candidat auto-désigné

Lecture de la presse ce dimanche et grande info, qui nous change des reprises de cours de karaté et même de cette rentrée des classes calamiteuse au 66 000 postes d’enseignants supprimés dans la France entière, j’y reviendrai ; la grande nouvelle c’est la candidature de Fabien Becker, dans notre circonscription et contre le sortant Christ aux législatives de juin prochain. Membre du PS, secrétaire de section à Ribeauvillé et peut-être ailleurs il soutien François Hollande dans la primaire socialiste d’octobre prochain. Il y a cinq ans, s’était Ségolène Royal qui avait ses faveurs, ensuite ses sympathies politique l’ont porté vers Manuel Valls, et puis avant le marasme de New York, vers DSK. Bref il est passé par tous les tons de rose, avec cette constance bien de chez nous : être toujours du coté du plus fort, du moins du mieux placé dans les sondages. Nous sommes loin du débat d’idées. En tous cas la campagne risque d’être moins policée que d’habitude. Habitué aux effets d’annonces, prompt à faire courir de folles rumeurs, maniant la mauvaise foi avec dextérité et rassembleur que de lui même il lui reste a obtenir l’investiture de son parti ou il n’a pas grande écoute, ce qui explique sans doute ce qui ressemble fort à un passage… en force.

Par aalph le 12 septembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

1 septembre, 2011

Une nouvelle section PS

  20101205173242a8f71.jpg

Ben oui, longtemps annoncée et sans cesse repoussée, la création d’une section PS dans notre vallée semble être devenue réalité. Dans le rôle de la secrétaire de section, Nadège Florentz qui commentant le blog de Denis Petit annonce 7 adhérents et autant de sympathisants. Allez, 15 personnes quoi. Et pour le moment, leur tâche principale est d’organiser les primaires. Bon, qu’ils fassent et qu’ils disent ce qu’ils pensent de la situation de la France en général et de la vallée en particulier. Peut-être pourraient-ils faire le bilan des calamiteuses cantonales et de leur candidate, abstentionniste du second tour ? Enfin, s’il faut être content d’une chose c’est bien d’être débarrassé du gars de Ribeau, qui se gaussait des partenaires et empêchait de facto, toute union de la gauche. A moins que la section du Val d’Argent applique la même politique sectaire. Nous verrons.

Par aalph le 1 septembre, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

15 août, 2011

Alain Leprest, un poête est parti

gd12510.jpg

C’est les médias qui vont être embêtés : un grand de la chanson meurt et on n’a même pas d’images. Ou si peu. Pas pensé en temps utiles, oublieux. Allez, je rêve. Comme si radios et télés allaient en parler…

Le crabe a maintes fois lutté au corps à corps avec Leprest. Il a toujours perdu. On a vu Leprest dans les pires états et l’Allain s’en est toujours relevé. Fatigué, certes, chancelant, titubant, mais debout, digne, gracieux, l’œil vif et malicieux, comme invincible. Là, c’est lui qui a choisi de se donner la mort et ça ne pardonne pas.
Faut pourtant lui pardonner. Quand on a le palpitant trop gros on encaisse mal les coups du sort, les désillusions, les tristesses de coeur. C’est la faute à personne, c’est la faute à la vie qu’est parfois mal faite…
Nous sommes nombreux à être chagrin en ce 15 août, une part de nous se fait la belle, l’Allain et ses deux « l » s’ébattent plus haut que nous, bien plus haut. Donnes le bonjour de notre part, Allain, à Gagarine, si tu le croise dans ses révolutions, dans les tiennes. Ce soir y’aura une étoile de plus dans le ciel et pas n’importe laquelle. Pas une star de pacotille, breloque de show bizness, non. Une simple et modeste loupiotte qui nous apporte un peu de sa lumière, qui de ses bras dessine des trucs de gosses, des choses de grands, des parts de rêves, des tranches de vies. Et, malgré tout, de l’espoir.
On ne fera pas ici l’éloge du défunt. On sait qui fut Leprest ou on ne le sait pas, que les disques ne restitueront qu’en partie. Si tant de ses confrères se le sont mis en bouche, c’est que son verbe était rare saveur. « Nu, je suis né nu / Nourri de vin sauvage / Et de corsages émus » : il n’était qu’émotion. Un très grand de la chanson est mort que le grand public ne sait pas. Que des fidèles, des quêteurs de chansons, fouilleurs et fouineurs de vers, des frères. Couté est mort il y a cent ans et on en parle encore, on le chante plus encore même. Leprest sera pareil, qui toujours grandira.
A-t’il choisit le lieu de son trépas, toujours est-il qu’il est mort chez Ferrat, ou presque. A Antraigues, en Ardèche. On fera désormais double pèlerinage, double ration, double peine. La Volane se chargera plus encore de larmes, au risque de sortir de son lit, de noyer le Rhône. Le chagrin est à ce prix et la chanson en grand deuil, comme rarement.

(bien d’autres billets sur Alain Leprest à lire sur NosEnchanteurs)

Par aalph le 15 août, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

21 juin, 2011

Au bal des promeses

Il est déclaré ouvert le bal des promesses, en sarkoland. Aujourd’hui le président des riches en personne annonce qu’il n’y aura pas de fermeture de classe en 2012 année électorale chacun le sait. Après le manège de Sarko continuera, si par malheur il est réélu. En sarkoland, la scolarité dure une année et selon les ultralibéraux du château, c’est encore trop. Maintenir les gamins dans l’ignorance pour en faire des adultes taillables et corvéables à merci, tel est le but poursuivi par ces serviteurs du capitalisme outrancier. En attendant, pendant qu’ils boivent le champagne au Fouquet et ailleurs, ce sont les gosses qui trinquent. Enfants tués, violés,  abandonnés, enfants victimes et coupables à la fois, nos mômes sont mal partis. Heureusement il existe encore des enseignants dévoués et qui résistent au rouleau compresseur. Ce sont d’ailleurs leurs frères et leurs sœurs en humanité, qui officient là ou on met l’humain au cœur de l’action, c’est-à-dire dans les services publics. Ceux là même qu’il semble très urgent de faire disparaître pour les remplacer par des administrations lointaines et injoignables ou seul comptera le profit. Dans le même temps, les cerveaux phosphorescents de l’UMP, imaginent faire travailler les chômeurs du RSA, au prétexte extraordinaire qu’ils gagneraient plus que le SMIG ! Les mêmes qui n’ont donnés aucun coup de pouce au salaire minimum et qui ont laissés s’envoler les prix. Sans parler des nouveaux impôts et taxes qu’ils rêvent de nous faire payer. Le pire c’est qu’ils prétendent agir pour l’intérêt général alors qu’ils ne convergent que pour le bien de leurs amis. Au bal des promesses, les cavaliers qui croient dur comme fer en leurs chances, sont déjà sur la piste. Mais le carnet de bal est loin d’être rempli.  

Par aalph le 21 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

19 juin, 2011

Primaires socialistes à Sainte-Marie-aux-Mines

DSK, vous vous souvenez, devait être candidat PS à la présidentielle, mais rechignait à passer par la case primaire. Visiblement il n’aimait pas trop non plus passer par la case préliminaire, mais c’est une autre histoire. Donc reste Hollande qui s’est déclaré et qui copine avec Villepin depuis que Chirac a fait de l’humour corrézien. Y’a aussi Aubry qui ne sait pas encore, peut-être, peut-être pas. Ségo est en embuscade, Montebourg s’y voit déjà, Valls va faire valser les étiquettes et Mosco semble mal barré dans la galère. Quelques autres comme Bianco ou Pierret s’étaient donnés partants. Il semble toutefois que tous les canassons ne seront pas sur la ligne de départ. Premier round du pugilat le 9 octobre avec un second tour le 16 si besoin.

Comment ça va marcher ? J’ai cru comprendre qu’il fallait payer un euro et se déclarer de gauche et de se présenter aux bureaux de votes. Pour s’assurer de la régularité des opérations électorales, faudra demander des observateurs indépendants, genre casques blancs de l’ONU pour éviter qu’il y ait plus de bulletins que de votants. Sans oublier la remarque qui tue « Qu’est ce qui va empêcher un électeur de Sarko, ou de mauvais plaisants de venir altérer la sincérité du scrutin. ??? » Question restée sans réponse à ce jour. Et dans la vallée qui organisera cette joyeuse plaisanterie pour laquelle Mitterrand doit se tourner dans sa tombe. Lui qui croyait aux forces de l’esprit, doit trouver que cela commence à suffire le mauvais esprit. Nadine Cosnier ira-t-elle voter, Régine Orsati tiendra-t-elle le bureau de vote de Sainte Croix ? A moins que Fabien Becker n’organise qu’ un seul bureau pour 4 cantons dans l’arrière salle d’un PMU. Tout est possible pour nos socialistes alsaciens qui ont depuis longtemps montré qu’ils étaient capable du pire. Leur ancien chef de file Bockel en est le plus douloureux souvenir. Pour le primate que je suis, les primaires, les vraies c’est le premier tour de l’élection présidentielle le 22 avril 2012. Le reste c’est de la roupie de sansonnet. 

Par aalph le 19 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

13 juin, 2011

Foutage de gueule

Branle bas de combat à la com com du Val d’Argent la semaine passée ; rien ne va plus, les jeux sont fait. Tellure se casse la gueule, faut réparer avec du plastique, nous aurions peut-être du commencer par là. La nouvelle route ne risque pas de commencer avant 2015, dixit le conseiller général qui siège à la com com délégué par lui-même. Que de bonnes nouvelles, nous annonce-t-il le réélu ! TDE vendu aux enchères pour quelques queues de cerises ; dans quelques années un porteur de projet voudra créer une teinturerie à l’ancienne et sera subventionné pour acheter des machines neuves. C’est lassant, comme est lassante cette entreprise installée depuis peu et qui croule déjà parait-il, sous les impayés. Elle avait promis d’embaucher 200 personnes. Une promesse très UMP, c’est pas de sa faute à l’entreprise si elle n’y arrive pas. Elle semble plus apte à passer par la case encaissement que par celle des règlements. Ce n’est pas le cas du Grand Hôtel qui sera proposé au plus offrant vendredi je crois bien. Quand sa propriétaire l’avait racheté, elle avait pris un gérant payé tous les jours avec des chèques emploi service. Au bout de trois jours, ce dernier avait jeté l’éponge. Mais le Grand Hôtel n’a jamais obtenu d’aide de la collectivité, au contraire d’autres entreprises qui sont aidées selon le fait du prince. On se fout quand même un peu de notre gueule. Les habitants s’en rendent compte et cherchent à quitter cette vallée maudite, en témoignent les nombreux panneaux A vendre, affichés un peu partout. Pour certains chômeurs ayant retrouvés du travail à des dizaines de kilomètres de la vallée, cette transhumance est obligatoire. Les rats quittent le navire. Le président de la com com pourra conptempler le marasme dans lequel il nous aura plongés. 

Par aalph le 13 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 juin, 2011

Vélo, hélico

Le monde qui nous entoure cessera-t-il ses étonnements ? Figurez-vous qu’un détenu à la maison d’arrêt du coin a profiter d’une sortie pédagogique en VTT pour se faire la belle. Cela prête à sourire sauf à savoir que le jeune en question 20 ans, avait déjà une dizaine de condamnations au compteur ; ce n’était donc pas un enfant de chœur. Nous connaissons tous des tas de jeunes qui n’ont commis aucun délit et qui se payent leurs VTT eux mêmes en faisant des petits boulots. Une société qui en donne moins aux méritants qu’a ceux qui font des conneries est une société en danger. On ne condamne pas a de la prison ferme des gens pour qu’ils aillent se balader en vélo. D’autres apprentissages mériteraient que l’on s’attarde, remise a niveau scolaire au hasard, leçons de citoyenneté, suivi. On ne met pas non plus la tentation à la porté de ceux qui peuvent être tentés. De grands moyens policiers, dont un hélicoptère ont été utilisé pour retrouver le fugitif. Cela fini par faire cher le voyage. Surtout que c’est la police municipale, celle qui mérite le nom de police de proximité, qui sachant ou se réfugierait l’évadé, l’a topé du coté de chez sa petite amie. La presse n’a pas précisée si on avait récupéré le VTT.

  

La police de proximité c’est celle qui a été supprimée par Sarko. Dans cette affaire on voit bien que la connaissance du terrain est un atout majeur. Rapidité, efficacité, discrétion, voilà comment doivent travailler les services. Sinon c’est spectacle et plan de communication. Ha la belle fête que nous avons eux avec cet énorme bruit d’hélico au dessus de notre petite ville, il ne manquait qu’un karcher… Bon le jeune a pris 4 mois. De plus. Et nous avons vu s’envoler une promesse de Sarkozy. Une de plus.        

Par aalph le 9 juin, 2011 dans Non classé
Pas encore de commentaires

1...34567

Mouvement des Jeunes pour l... |
Autrement |
Pour réfléchir à plusieurs ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chaire de recherche en étud...
| bucephal77500
| Séjour solidaire entre géné...